Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 19:31

Le thème du stage était le jiyu ippon kumite.

Il existe dans l’apprentissage du karaté plusieurs formes d'exercices, qui préparent au combat et qui sont codifiés de façon formelle au début, pour arriver à des formes beaucoup plus libérées ensuite, et ce de façon à coller le plus possible à la réalité du combat. Classiquement nous trouvons par ordre d’apprentissage : l’ippon kumité, le jiyu ippon kumité et le ju kumite.

Le Jiyu Ippon Kumite est un combat avec une seule attaque et une seule défense/contre-attaque. Mais à la différence du Ippon Kumite où les attaques sont annoncées avant leur exécution, le jiyu Ippon Kumite laisse le choix de l'attaque à Tori, alors que le ju kumite est un assaut libre, souple et non réglementé. Toutes les formes de kumité sont régies par des règles et des critères bien précis. Ainsi dans la réalisation du jiyu ippon kumité, il est nécessaire d'avoir une aisance dans les déplacements avec une maîtrise du MAAI, de la puissance et de la détermination dans les attaques, ainsi que de l’équilibre et de la stabilité avec maintien de la concentration tout au long de l'exercice avec une recherche de l'opportunité, tout en gardant un esprit fort, et une explosivité dans les attaques.

Michel Massarin a abordé ces différents critères au travers de multiples exemples d’assauts et avec changements fréquents de partenaires, de façon à pouvoir s'adapter à différentes situations. L’exercice est beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît, car il y a de nombreux facteurs à intégrer pour sa réalisation, alors que son exécution doit paraître naturelle, fluide et explosive.

Ce fût une excellente soirée riche d'enseignements, qui nous a permis de prendre conscience que derrière la réalisation d'une technique apparemment simple, il existe de très nombreuses composantes à travailler, puis à fusionner.

les participants au stage.

les participants au stage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires